Initiation

04/04/2020

 

 

Bonjour à tous,

 

Nous vivons une situation extraordinaire. 

Même s’il présentait ça et là certains signes d’épuisement, rien ne semblait pouvoir arrêter notre monde dans sa course folle vers le toujours plus. Plus de de consommation, de production, d’exploitation, d’abus, de vitesse, d’intensité et d’excès en tous genres...

Pourtant, à trop tirer sur la corde, elle finit par céder.. Et voici notre monde brutalement coupé dans son élan. Il tousse. Il a la fièvre et les poumons en feu. A bout de souffle.. Confiné. Vulnérable. Burn-Out.

 

Face à cette crise que nous traversons, sidérés, nous peinons à réaliser ce qui nous arrive. 

Face aux sentiments de fragilité, de peur et d’insécurité que cette situation ne manque pas de faire émerger, grande est alors la tentation de nous agiter dans tous les sens, même confinés à la maison. Ou bien de faire le mort.

 

En pareille circonstance, nous pourrions facilement être  tentés d’attendre, plus ou moins patiemment, que la situation redevienne “comme avant”. Faire le dos rond, tout en aspirant à retrouver une “vie normale” et à reprendre la course là où nous l’avions laissée... 

Mais la chenille dans son cocon peut-elle raisonnablement prétendre à redevenir chenille ?

Nous pourrions aussi nous laisser complètement happer par l’agitation extérieure et succomber à la fascination engendrée par la multitude d’informations, analyses et accusations de toutes sortes venant quotidiennement  tambouriner à la porte de nos appareils technologiques. 

Puis nous laisser aller à rêver d’un monde meilleur, plus juste et plus humain, sans trop oser y croire... 

 

Pourtant, il me semble que c’est précisément lors de ces situations inconfortables où le sol tremble sous nos pieds, où la cuirasse rassurante de nos habitudes se fendille, que la lumière du changement peut filtrer…

 

Que ce soit personnellement mais également auprès des personnes que j’accompagne en ce moment en tant que psychothérapeute, j’observe combien cette situation vient nous impacter à bien des niveaux (physique, émotionnel, psychologique, spirituel, relationnel...). 

Oui, quelque chose en nous est touché. Ébranlé. Intimement. Profondément.

Et je me dis que c’est à cet endroit même que se trouve une initiation pour chacun de nous. Un précieux mouvement de Vie qui pourrait passer inaperçu tant l’instinct de survie est fort, et qui pourtant,  attend d’être vu et reconnu. 

Mais prenons-nous suffisamment le temps de ralentir et  de tourner notre regard vers ce qui est touché en nous ? Parvenons-nous à accueillir véritablement ce que cette situation fait naître en chacun, aussi inconfortable que ce soit ? En prenons-nous soin avec amour,  ce même amour que nous souhaitons trouver dans ce nouveau-monde nouveau-né dont nous attendons tous l’avènement avec tellement d’impatience (et parfois d’impuissance) ?

 

Et si tout commençait pourtant par là ? Par un retour à la “maison”, à la manière dont on pénètre dans un temple, silencieusement, avec respect, présence et humilité pour le trésor qui s’y trouve et que nous nous apprêtons à rencontrer.. 

Bien-sûr, auparavant, il nous faudra sans doute embrasser nos peurs les plus profondes. Celles que nous avons rejetées, telle la sorcière des contes de fées qui n'a pas été conviée au bal parce qu'il aurait été tellement inconvenant de l'y trouver en pareil lieu. Pourtant, en ne l'invitant pas, en ne lui reconnaissant pas le droit d’appartenir à cette Communauté en nous, nous lui avons déclaré la guerre. Nous l'avons mise à distance. Apeurés, nous avons fermé nos portes à double tour. Nous nous sommes barricadés jusqu'à nous asphyxier. Jusqu’à nous blesser profondément. Et plonger le trésor dans l’obscurité de l’oubli...

 

Aujourd’hui, une nouvelle occasion nous est donnée de baisser les armes trop souvent brandies et d’accueillir avec amour et courage ce qui se dresse aux portes de notre temple afin que cesse la lutte et que nos blessures, portées par la douceur et la fermeté de notre présence, trouvent enfin l’apaisement si souvent espéré...

C’est alors que nous pourrons nous avancer encore tout tremblants mais en vie,  vers ce trésor dont l’accès nous était jusqu’alors interdit.

Et nous goûterons ce temps béni de la contemplation et de la célébration pour ce Trésor que nous avons toujours été...

Ensuite seulement nous repartirons, émerveillés et bouleversés, porter son rayonnement jusqu’aux confins du monde….

 

Pour celles et ceux que cela intéresse, je proposerai régulièrement des petites vidéos pour cheminer ensemble et nous accompagner sur un chemin d’intériorité, en lien avec ce que nous vivons en ce moment.

Comme une invitation à prendre un peu de temps pour se mettre à l’écoute de ce que cette situation exceptionnelle éveille en chacun de nous, à observer comment cette crise et ces changements de repères viennent mettre en lumière certaines facettes de nous-même et de notre façon d’être au monde, à accueillir l’enseignement que cette période nous propose et les opportunités de transformation qu’elle nous offre, à soutenir les mouvements, les élans qu’elle impulse en nous et à mettre en place, individuellement et collectivement des actions concrètes au service de la vie en soi et dans le monde.

 

Selon les vidéos, je proposerai de courtes méditations, des pistes de réflexion, des exercices simples à pratiquer…selon l’inspiration du moment !

Vous pourrez les trouver sur ma chaîne Youtube  

(https://www.youtube.com/channel/UCaJQv_lQiWpWbdmBLsXmiug) et sur mon site (www.yannicklaval.fr).

Vous pourrez aussi m’écrire pour me faire part de vos découvertes, prises de conscience, questionnements… si vous le souhaitez.

 

En espérant que cela puisse contribuer à vous apporter soutien, tranquillité et joie  en ces temps particuliers,

 

Bien sincèrement,

Yannick

 

Please reload

Posts Récents

28/04/2020

04/04/2020

11/02/2017

Please reload

Archives
Please reload

Me suivre
  • Facebook Basic Square
  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus