top of page

Sortir de l'isolement

Dernière mise à jour : 31 juil. 2023


Homme,


As-tu déjà ressenti un nœud dans la gorge, un poids sur la poitrine ou un léger fond d’anxiété qui se rappelle à toi sans prévenir et dont tu ne sais trop quoi faire ?

Eprouves-tu parfois une pression, extérieure ou intérieure, qui peut aller jusqu’à te submerger et que ni ta séance de sport ni tes addictions inavouées ne parviennent à évacuer complètement ?

Est-il possible que tu te sentes régulièrement pris dans une course en avant effrénée, écartelé entre les obligations professionnelles, familiales, sociales toujours plus nombreuses, jusqu’à parfois te demander quel est le sens de tout cela ?

T’arrive-t-il d’être épuisé de penser, d’anticiper, de tout contrôler pour avancer, gérer, performer, assurer, être fort, ne pas décevoir, sourire et faire en sorte “que ça aille” coûte que coûte, puisqu’il te semble que tu n’as pas vraiment le choix ?

As-tu parfois peur d’exprimer ce que tu ressens, de nommer et de vivre sereinement tes émotions, tant tu es habitué à les étouffer ou à les laisser t’envahir ?

Perçois-tu des tensions dans ton corps qui te limitent toujours plus et qui te donnent parfois envie d’exploser… ou bien de t'effondrer ?

T'est-il déjà arrivé d’avoir simplement honte d’être l’homme que tu es, d’avoir l'impression de ne pas convenir, écrasé par le poids de tes propres jugements intérieurs ?


Si oui, laisse-moi te dire que tu n’es pas le seul. Je connais cela. Et crois-moi, nous sommes nombreux dans ce cas.

Face à ces difficultés que je viens d’évoquer, je crois que le sentiment de solitude qui les accompagne est ce qui est le plus douloureux.

Cet isolement dans lequel nous nous réfugions est peut-être la plus grande difficulté.

N’oublie pas qu’en tant qu’homme, tu es conditionné à ne pas dire, à ne pas exprimer, à ne surtout pas partager ce que tu vis ni ce que tu es profondément, tout comme ton père et les hommes qui l’ont précédé.


C’est la raison pour laquelle j’ouvre des groupes et que je t’y invite.

Pour sortir de cet isolement qui nous immobilise depuis si longtemps et qui génère tant de tensions, tant de peur et tant de violence.

Pour que tu puisses te rendre compte que tu n’es pas le seul à vivre ce que tu vis.

Pour que tu puisses réaliser et intégrer jusque dans ton corps que l’autre n’est pas forcément ton “ennemi”, celui dont tu dois te méfier, te protéger et face auquel tu dois en permanence te comparer et définir ta propre valeur.


Dans ces groupes, tu trouveras de l’écoute, de la solidarité et du soutien.

Tu recevras suffisamment de sécurité pour te détendre, lâcher cette pression qui t'accompagne depuis longtemps et prendre réellement soin de toi.

Te respecter.

Tu apprendras à exprimer tes émotions, tes besoins et mettre tes limites, grâce à la présence bienveillante du groupe.

Et surtout, tu découvriras que tu as ta place, que tu n’es plus obligé de lutter au prix d’efforts surhumains pour la gagner, ni de t’adapter en permanence pour survivre dans ce monde, mais qu’au contraire, tu peux laisser tout ton potentiel se révéler dans la fluidité et la simplicité, parce que tu es passé de la survie à la vie.

Parce que tu es passé de la peur à l’amour.

Sois le bienvenu.


Si tu as l’élan de participer à l’un de ces groupes, n’hésite pas à me contacter pour en discuter.

Les groupes sont très complémentaires des séances individuelles.


Tu trouveras tous les renseignements sur ce site.

Merci de partager l’info à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées.


Amicalement,

Yannick


155 vues0 commentaire

Comments


Posts Récents
Archives
Me suivre
  • Facebook Basic Square
bottom of page